Aïn-EL-Turck La Plage

Aller au contenu

Menu principal

Aïn-El-Turck 2013

AUJOURD'HUI > Lucien Ambit


Mon séjour "au Village" du 14 au 21 Septembre 2013


Beaucoup d'envie, d'excitation mais aussi d'émotion avant le départ.

Accueil à La Sénia par Lahouari Boucif (beaucoup ont connu son père à l'école). La Corniche est toujours aussi impressionnante et la vision d'Aïn el Turck après le Rocher de la Vieille est le premier choc émotionnel fort. Il y en aura d'autres !!!!!

L'arrivée sur "LA PLACE" fait monter l'adrénaline même si la Mairie est fermée et les horloges ont disparu, la Poste ne change pas et l'Eglise accueille l'école de Karaté... que nous pratiquions aussi sur cette place et plus souvent à la sortie de l'Ecole tous les jours ou presque.



L'Ecole ? Monument qui ne bouge pas sauf le mur de séparation qui n'est plus !!!!



Plus de canal remplacé par une avenue. Le stade est là... avec un gazon synthétique ! Merci, à la mémoire de tous nos genoux !!!!!!



Plus de monument bien sûr et "presque" plus d'allée des villas,




ni de pinède.



Des constructions partout où parfois on a du mal à se situer !



Le paradoxe c'est de voir des endroits qui n'ont pas bougé et d'autres qui sont méconnaissables et c'est pareil pour les maisons !!!



Le pèlerinage vers le Cap Falcon,



Bou Sfer Plage, les Andalouses,



le Cap Blanc prend aussi aux tripes comme la traversée d'El Ançor et Bou Sfer !

Chaque rocher nous parle, chaque lieu particulier, surtout au bord d l'eau. Et nos plages ?



Voilà pour les émotions positives.

Hélas il y a du négatif !!!! Comment ne pas râler devant ces milliers de sacs poubelles pleins, entassés partout y compris sur les plages et qui donnent une image plus que triste ? Et aucune explication objective n'est donnée à ce qui peut s'apparenter à un désastre écologique et sanitaire !!!!



Enfin le Cimetière!... Que dire sinon écraser une larme de colère et de révolte en arpentant ses allées, en s'arrêtant ici et là pour contenir l'émotion qui prend à la gorge et au cœur.



Enfin beaucoup d'anciens vous adressent leurs amitiés. Je ne peux tous les citer mais ils m'ont chargé de vous saluer et, eux aussi, ils ont un "peu beaucoup" la nostalgie du temps passé ensemble. Leur accueil permet d'effacer  les déceptions rencontrées pendant une semaine!



Ils ne sont pas nombreux parmi les 65 000 habitants du "Village" !!!!!

J'aurai l'occasion de vous en parler de vive voix.



Texte et photos : Lucien Ambit, septembre 2013

Racontez-nous ...
Mis à jour le 06/10/2018
Retourner au contenu | Retourner au menu