Aïn-EL-Turck La Plage

Aller au contenu

Menu principal

Avant 1830

Historique


Les découvertes archéologiques ont démontré que dès la plus haute antiquité, le territoire d'Aïn-El-Turck était habité par des troglodytes. Des ruines de plusieurs villages attestent aussi la présence à une époque bien moins lointaine de tribus berbères.

On sait aujourd'hui, qu'après les Berbères vinrent les Romains, les Vandales, les Arabes.

L'histoire de cette région, située à une quinzaine de kilomètres d'Oran, devient plus précise à partir du XVe ou XVIe siècle.

En 1500, les Maures s'y installent.

En 1507, les Portugais y font une brève incursion.

En 1509, le Cardinal Ximénès s'empare d'Oran et ses troupes viennent occuper le territoire d'Aïn-El-Turck. Mais quelques années plus tard, les soldats espagnols se replient sur Oran et le Pacha Hassan vient y  exercer son autorité.

En 1587, les troupes espagnoles font à nouveau leur apparition sur le territoire.

En 1790, le Bey turc et ses tribus chassent les Espagnols et donnent au lieu occupé le nom d'Aïn-El-Turck (Source du Turck).

La présence française se manifestera enfin pour la première fois en 1830 : le fils du Maréchal de Boumont débarque à la tête d'une petite troupe à Mers-El-Kébir et envoie un détachement prendre position entre Aïn-El-Turck et le Cap Falcon.

Marcel Fargier
Juin 1960

Historique
Mis à jour le 25/05/2017
Retourner au contenu | Retourner au menu