Aïn-EL-Turck La Plage

Aller au contenu

Menu principal

De rive en rive

LE COIN DES POETES > René Aniorté



De rive en rive : l'Escargot*...


.

De la Rive Ibérique vers la Rive Africaine,
Baluchons sur le dos, partaient, les Escargots...
Dans leur Âme, une rage, s'arracher au rivage !
Dans leur Cœur, un espoir, avoir des jours moins noirs !

Exploités, écrasés, ils avaient résisté,
Pour éviter l'exil, là-bas, dans cette Afrique,
Où disaient-ils, naïfs, la France les attendait.
Dans cet Eldorado, ils rêvaient, Escargots,
De faire pour leurs enfants, le choix de Liberté,
Et manger, à leur faim, du jour au lendemain,
En passant du voilier, sur le sable africain,
En adoptant sa terre, là-bas, sur l'autre rive....

En escargots, longtemps, ils avaient, tant et tant,
Travaillé, pour asseoir leur nouvelle destinée,
Qu'ils ne comprenaient pas, à l'heure du désespoir,
Que la rive Africaine rejetait ses enfants.
Alors, la rage au cœur et l'âme en déchirure,
Ils avaient eu pour choix, de vivre en solitude
Ou alors de partir, vers un autre chez soi,
Vers une autre aventure, ailleurs, sur d'autres rives....

Mes aïeuls escargots ont rejeté l'exil.
Là-bas, ils font partie de la terre africaine,
Et leur âme promène au Pays du Bonheur,
Qu'ils avaient adopté, un jour de désespoir,
Pour des jours pleins d’espoir, sur cette rive africaine....

Tout comme eux, nous rodons, par le corps ou l'esprit,
De la Gallo-romaine à la rive Africaine,
De la rive Africaine à la rive Ibérique,
De la rive Ibérique à la Gallo-romaine,
Où s'emmêlent nos racines, nos racines d'Escargot....


René Aniorté à Valence le 26 janvier 1992


(*) Escargot  ou caracol : « Par métaphore surnom donné à l’Espagnol débarquant en Algérie avec son baluchon sur le dos, puis par extension, à n’importe quel français d’origine espagnole »
    (Jeanne Duclos : Dictionnaire du Français d’Algérie)

.

Mis à jour le 23/06/2016
Retourner au contenu | Retourner au menu