Aïn-EL-Turck La Plage

Aller au contenu

Menu principal

La Fleur des Champs

LE COIN DES POETES > René Aniorté



La fleur des champs





Elle pousse sauvage à la vue des regards,
Elle ne s'en cache pas, et libre, elle prolifère.
Ses feuilles en dentelle imposent leurs contours.
Et dansent en demoiselles, sous le vent musicien.

Fleurs vêtue de couleurs, comme une femme heureuse,
Elle honnit les contraintes et ne se cueille pas.
Tropicale corolle dans un jardin d'hiver,
Elle prend les nuances que lui cède l'amour.

Sous le ciel d'été, elle s'épanouit,
Et si son ciel tout bleu s'assombrit de nuages,
En occultant Phébus, la bienfaisante pluie
Inonde les coteaux, lui rendant ses attraits.

Ardente comme la vie, elle ne craint les saisons,
Et sous les climats, elle réclame attentions.
Enluminant les champs de ses milles nuances,
Elle donne à la vie une autre dimension.

Douce et précieuse fleur, harmonie de couleurs,
Dans cette vie rythmée entre peines et joies,
Si nos pensées se perdent, petite fleur des champs,
Toi, tu restes fidèle, car tu es l'amitié.

René Aniorté

Mis à jour le 25/05/2017
Retourner au contenu | Retourner au menu